fbpx

Yeti Lane : The Echo Show

Yeti Lane 'The Echo Show' 2012 Sonic Cathedral

Certains regrettent Cyann & Ben. A tort, peut-être. Formé par d’anciens membres du groupe, le trio devenu duo aujourd’hui – Charlie Boyer, Ben Pleng – s’en sortent magistralement pour leur deuxième opus.

Loin du premier album plus folk et pop, ce second album fait la part belle comme son nom l’indique à l’écho, le vrai héros de ce disque. Les influences citées et prêtées pour la genèse de ce disque relèvent du who’s who : LCD Soundsystem, Ride, Mojave 3, The Cure même parfois (‘Warning Sensations’), Flaming Lips, Gavin Russom. Loin de se limiter à la seule musique, Charlie ajoute qu’il a aussi beaucoup regardé de films de science-fiction cheap, pour trouver des sources d’inspiration supplémentaires.

« Un beau rêve éveillé et nébuleux »

Des échos de tropicalisme – on avait déjà vu la tendance émerger avec Rainbow Arabia dans un passé récent – sur certaines plages comme ‘Analog Wheel’ complètent le tableau. Plus homogène et résolument d’un seul tenant, ce disque représente une évolution avec quelques incursions sous forme de flashbacks dans une forme modernisée de krautrock / space rock – mais qu’attend LE spécialiste DJ Hell pour les remixer ? – sans en faire trop. Loin de vouloir copier le genre pâlement et bêtement, le groupe insuffle l’énergie nécessaire pour rester sur terre tout en tutoyant les étoiles (‘Strange Call’). On retrouve aussi le style de ballade qui avait conquis leurs fans précédents via Cyann & Ben sur des plages en forme d’hommage, comme ce ‘Alba’, à la fois cosmique et lunaire, écho lointain d’un psychédélisme bienvenu et de bon aloi.

Disque ambitieux – ils avouent sans peine vouloir sonner comme étant toujours un groupe constitué de quatre personnes tout en n’étant plus que deux -, le duo se donne les moyens de toucher ce but : des invités comme David-Ivar Herman Düne sur ‘Sparkling Sunbeam’ ou encore Antoine Gaillet, collaborateur régulier de M83 ou Zombie Zombie entre autres, pour définir l’architecture sonore de l’objet final.

Un disque qui plonge l’auditeur dans un beau rêve éveillé et nébuleux.

Yeti Lane ‘The Echo Show’ 2012 Sonic Cathedral  4.5/5

Read more:

Official site / Facebook / MySpace / Twitter

Listen:

Deezer / MusicMe / Spotify

BUY:

Physical

Download

Merci à Nathaniel Cramp chez Sonic Cathedral.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Musique
Tags: ,

Laisser un commentaire