Article tagué ‘Francofolies’

Francofolies 2018 : du rock, du rap et ça frappe fort

Francofolies 2018 : du rock, du rap et ça frappe fort
C’est une belle et bonne seconde journée des Francofolies qui a été offerte aux très nombreux festivaliers encore présents ce jeudi 12 juillet. On a eu du rock, du rap et une remontée de souvenirs pour les semaines à venir. Il y avait encore du monde, beaucoup de monde à attendre [...]Lire la suite...

Francofolies : le coup de gueule du président

Francofolies : le coup de gueule du président
Gérard Pont avec l’équipe de programmation des Francofolies de La Rochelle  / Photo Eric Marteau 2017 C’est un Gérard Pont déterminé mais souriant, convainquant et vindicatif qui a animé ce vendredi 24 février la conférence de presse de présentation des Francofolies de La Rochelle, version été 2017.   L’homme, de sombre vêtu, cheveux [...]Lire la suite...

Chantier des Francos, c’est parti !

Chantier des Francos, c’est parti !
Chaque année, le Chantier des Francos à La Rochelle accueille une douzaine d’artistes émergents pour les accompagner. Ils bénéficient de coaching personnel artistique et scénique. De nombreux talents comme Christine and the Queens ou Zaz y ont fait « école ». Le Chantier des Francos permet de découvrir en avant première ces talents, et [...]Lire la suite...

Un 15 juillet qu’ils n’oublieront jamais

Un 15 juillet qu’ils n’oublieront jamais

Le temps d’une soirée, deux garçons originaires de Mayenne, ont emporté avec eux 15000 spectateurs venus applaudir Jain et Louise Attaque notamment, en les fédérant sur de nombreux clapping au milieu du public des Francofolies. Ce soir là, tout le monde a vu ces deux garçons, dont celui vêtu d’un tee-shirt rouge et d’un bermudas bleu, juché sur les épaules de son compère. Deux inconnus qu’Amagzine a retrouvé.

Francofolies 2016, clap final

Francofolies 2016, clap final
Une fois n’est pas de coutume, l’interview du jour n’a pas été celle d’un artiste. C’est dans la salle de presse que je rencontre Marie Gaches de Radio Collège… Et cette fois c’est moi qui passe sur le grill des questions ! Avec les « encouragements » de Jérémy, que je vous laisse découvrir en vidéo [...]Lire la suite...

Les Insus, comme une friandise trop vite consommée

Les Insus, comme une friandise trop vite consommée

Ils peuvent dire et faire ce qu’ils veulent, dépenser des millions d’euros dans des campagnes de communication, les Insus restent et resteront les Téléphone, ce groupe mythique de la fin des années 1970 et milieu des années 1980…