Stop au gaspillage alimentaire !

  photo  Stop au gaspillage alimentaire !

Une trop grande partie des produits alimentaires destinés à la consommation humaine finissent en déchets. C’est ce qu’on appelle le gaspillage alimentaire.
Il concerne près d’un tiers de la production mondiale totale de denrées consommable. Chaque année, cette nourriture perdue est presque équivalente à la production alimentaire nette de l’Afrique Subsaharienne !
Plusieurs pays européens se sont lancés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, 2014 est officiellement l’année de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Si la Suisse se lance dans cette lutte pour la première fois avec une pétition, la France se démarque avec une campagne aux slogans humoristiques tandis que l’Angleterre continue ses actions sur ce thème environnemental, économique et social initié depuis 1915 !

Le WWF Suisse se mobilise pour lutter contre le gaspillage des denrées alimentaires

 logo WWF photo  Stop au gaspillage alimentaire !

Après la résolution en 2011 de la Commission Européenne de réduire de moitié d’ici 2020 le gaspillage alimentaire pouvant être évité, plusieurs pays européens se sont engagés dans cette lutte.
La Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne mais il s’agit d’une préoccupation à l’échelle mondiale.
C’est pourquoi le WWF Suisse lance une pétition pour que la Confédération agisse dans la prise de conscience de ce gaspillage et engage des actions pour responsabiliser aussi bien l’industrie agroalimentaire que les consommateurs.

Pour mobiliser le public, WWF a réalisé cette campagne vidéo qui dénonce avec humour nos mauvaises habitudes de consommation ou plutôt nos habitudes de gâchis alimentaire à modifier !


En Suisse le gaspillage alimentaire concerne près de deux millions de tonnes d’aliments comestibles chaque année. Imaginez une file de 140 000 camions et leur chargement allant de Zurich à … Madrid !

La France déjà engagée dans la lutte pour diminuer les déchets alimentaires.

En France c’est plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires qui sont jetés tout au long de la chaîne alimentaire.
Le « pacte anti gaspi » répond à l’objectif du gouvernement de diminuer de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025 pour la France. Un portail dédié a été créé avec une campagne d’information et de sensibilisation.

 campagne anti gaspillage alimentaire 2014 Tomate Logo photo  Stop au gaspillage alimentaire !Des initiatives sont soutenues et médiatisées comme le projet « La Faim du Monde », pour lequel Baptiste Dubanchet (ancien étudiant à La Rochelle, master Développement Durable) à relevé le défi de parcourir 3000km à vélo sans acheter de nourriture !

Une nouvelle émission télé « Gaspillage alimentaire : les chefs contre-attaquent » remporte aussi un vrai succès et a le mérite de sensibiliser le public en montrant des chefs cuisiniers connus concocter des plats avec des produits provenant du gaspillage alimentaire.

C’est quoi en fait le gaspillage alimentaire ?

Quand on parle de gaspillage alimentaire, il s’agit de toutes les denrées alimentaires qui aurait pu être consommées par les humains, mais qui sont au final non utilisées.

Les causes de ce gaspillage alimentaire sont de deux types :

  • Les « pertes alimentaires » (food losses) :

Ce sont les denrées qui sont perdues en amont de la transformation en vue de la consommation humaine . Ces pertes sont réalisées principalement lors des semis agricoles, de la culture et la récolte, le traitement et le stockage ainsi que la première transformation agricole (par exemple le tri par calibrage et par défaut d’aspect)

  • Le «  gâchis des aliments » (food waste) :

Il concerne les déchets dus à la transformation industrielle, la distribution et la consommation finale (restauration, foyers). Il faut savoir que les consommateurs sont à l’origine de 43-45% des pertes totales toutes causes confondues.

Un exemple concret ? Quand on jette un steak de 200g cela équivaut à la surface cultivable qui aurait permis de produire 27kg de pommes de terre !

 tableau equivalence gaspillage alimentaire © Intstitut Bruxellois pour la Gestion de L Environnement photo  Stop au gaspillage alimentaire !

Gaspillage alimentaire, les équivalents © Institut Bruxellois pour la Gestion de L ‘Environnement

L’impact environnemental et social par les ressources (énergie utilisée, surfaces cultivées, personnel mobilisé…) nécessaires à la production de ces aliments non consommés n’est pas non plus à négliger ! A l’échelle planétaire le gaspillage alimentaire contribue au réchauffement climatique trois fois plus que le trafic aérien.

Voilà qui laisse à réfléchir et qui devrait vous inciter à prendre des mesures simples pour diminuer le gaspillage alimentaire dans votre foyer.

Comment lutter, nous consommateurs, contre le Food Wasting ?

 qui jette un oeuf jette un boeuf campagne contre le gaspillage alimentaire photo  Stop au gaspillage alimentaire !

  • Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre

Quand on était petit on nous rabâchait sans cesse de terminer notre assiette, en argumentant que d’autres enfants dans le monde n’avaient pas notre chance… Aujourd’hui c’est avec tristesse que je regarde certains remplir leur assiettes au buffet en sachant bien qu’ils ne mangeront pas tout. Pareil au restaurant !

  • Ne pas confondre DLC et DLUO

DLC = Date limite de consommation
DLUO = Date limite d’utilisation optimale

Les produits avec la mention « A consommer jusqu’au » (DLC) ne doivent pas petre consommés au delà de la date limite indiquée car ils pourraient alors représenter un danger pour la santé.
En revanche la DLUO est une date indicative pour conserver toutes les saveurs de l’aliment et sauf changement d’aspect du conditionnement, les consommer ou les acheter/vendre après cette date ne réprésente aucun danger.

  • Respecter la chaine du froid

Protéger de la chaleur les aliments dans un sac isotherme

  • Optimiser les courses

Acheter les produits frais en dernier pour les préserver mais aussi acheter des quantités de nourriture adpatées. Faire les courses en ayant planifié les repas de la semaine évitera le gaspillage.

  • Bien ranger les aliments dans le frigo et le nettoyer régulièrement

Les bactéries qui peuvent s’y développer, en plus d’être un danger sanitaire potentiel, accélèrent aussi la dégradation des produits frais. Dans la même optique ne ranger dans le frigo que des légumes que vous aurez nettoyé au préalable.

  • Partager avec vos voisins

Si vous avez un petit jardin, un arbre fruitier, il se peut que vous ne consommiez pas tout. Donnez, troquez…. (à lire sur le sujet l’initiative Savez-vous plantez chez nous? Vous avez fait un trop grand gâteau ? Venez me voir j’adore !;)

  • Penser à congeler

Pour mieux conserver certains aliments ou tout simplement un plat que vous auriez préparé en trop grande quantité.

  • Faites des conserves !

Ben oui pourquoi pas ? Surtout si vous avez un jardin, ou un voisin qui vous a donné des kilos d’haricots verts 😉

  • Accomoder les restes

Vous en doutez ? Voilà une idée simple de recette pour recycler des restes.
Et bien sur à la fin d’un repas vous ne jetterez QUE les aliments ou les restes qui ne peuvent pas être conservés !

 10gestes antigaspi photo  Stop au gaspillage alimentaire !

Télécharger le pdf imprimable du pense-bête 10 gestes antigaspillage

Crédits photo :

WWF Suisse : http://foodwaste.wwf.ch/

Campagne antigaspi française et pense-bête « les 10 gestes anti gaspi »: http://alimentation.gouv.fr/gaspillage-alimentaire-campagne

 loading photo  Stop au gaspillage alimentaire !  hellocoton photo  Stop au gaspillage alimentaire !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, www

Laisser un commentaire