Pour la fin de l’indigestion musicale dans les publicités

musique food  Miniature pubs horripilantes photo  Pour la fin de lindigestion musicale dans les publicités

L’article d’aujourd’hui est une sorte de coup de gueule contre les publicitaires et leurs envies de coller des chansons aussi débiles qu’insupportables, surtout dans les réclames pour les produits alimentaires.

Alors oui, je veux bien croire que rendre glamour un paquet de raviolis ou le concept d’un « supermarché drive » soit difficile et doit rendre le staff chargé de la pub complètement dingue à force de se creuser la tête, mais il ne faut pas pousser tout de même, non?

Entre la pub pour Leclerc Drive qui pousse à penser que les clients potentiels sont des beaufs qui dansent de façon disons… conceptuelle et qui ont un look et une voiture pourrie pendant que les employés de la chaîne sont franchement bizarres, et celle pour Panzani qui donne envie de manger des sushis plutôt que du risotto et des pâtes, on a tout un florilège de publicités très très énervantes.

Publicité sauce pour risotto Panzani

Et que dire de celle d’Isio 4 dont la chanson vous reste, (et c’est bien malheureux) dans la tête durant toute une matinée ( je me demande si la chanteuse ne serait pas Yelle…) tout comme celle de la purée Mousseline? Ou des marionnettes de Lustucru qui me donnent envie de les étouffer avec leurs  » les gno-gno les chis-chis ».

Publicité Isio 4

Publicité purée Mousseline

Publicité gnocchi Lustucru

Je trouve cela d’autant plus dommage que dans la plupart des cas, l’énervement nous fait occulter le sens du message. Concernant la pub Leclerc Drive, on se focalise plus sur la musique, la dame qui fait le double de son homme mais on ne comprend pas tout de suite que Leclerc propose un service sympa. Ces publicités se veulent peut être rétro ( rappelez-vous la pub de l’Ami Ricoré!) ce n’est pourtant pas suffisant aujourd’hui.

Vous me direz: certes mais comment faire alors? Vendre du rêve, c’est plus facile avec une voiture ou un parfum, je vous l’accorde.

Mais on peut au moins rendre ça sympa, appétissant, fun mais sans virer ridicule, non?

Je ne sais pas moi mais par exemple, celle de Uncle Bens me parle plus et me donne plus envie. Ou celle pour Barilla, très simple ( « Barilla et l’Italie est là ») mais au moins pas énervante. Celles pour Mac Donalds aussi ( encore que celle pour le Mac Chili Pepper était pas terrible avec cette femme qui devient un peu dingue en mangeant son sandwich sur un banc (  » C’est bon mais c’est violent »).

Publicité Uncle Bens

Et vous, qu’en pensez-vous? Ces publicités vous horripilent, vous indiffèrent ou vous amusent?

P.S: Si vous avez d’autres exemples de publicités musicales dans le même genre, laissez -les nous en commentaires, on pourra faire un top Ten!^^

musique food  pixel photo  Pour la fin de lindigestion musicale dans les publicitésmusique food  pixel photo  Pour la fin de lindigestion musicale dans les publicités
musique food  loading photo  Pour la fin de lindigestion musicale dans les publicités musique food  hellocoton photo  Pour la fin de lindigestion musicale dans les publicités

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire à “Pour la fin de l’indigestion musicale dans les publicités”

  1. fabienne dit :

    Salut Elo,

    C’est vrai que, souvent, ça fait mal aux oreilles…avant de faire mal au bide !!! lol.

    Réclamons la fin de la réclame sur les pubs alimentaires …. on en a assez bouffé !!!!

    Et vive l’humour…

Laisser un commentaire