Plugs Unplugged

shoegaze Eurostar Records  PLUGS 500x500 photo  Plugs Unplugged

Plugs ‘Plugs’ 2012 Rosbeef ! / Eurostar Records

Dix titres, 41 minutes. L’opus est bref, réussi, riche : sonorités multiples, influences variées. A l’image du visuel, coloré, bariolé et accrocheur du visuel de la pochette : un univers en soi. Petit tour d’horizon du premier format long éponyme du groupe Plugs, qu’on avait pu découvrir en France sur leur premier EP ‘All Them Witches’ sorti par le label Eurostar.

De la pop-rock à la facture la plus classique ‘On And On’, ‘Set Fire’, ‘Free Tibet’, ou presque brit-pop ‘Molecule Man’, ’White Light’, aux très légers accents country aux influences plus électroniques et presque crunk / euro-crunk, façon Modeselektor voire légèrement Siriusmo – ‘Rise Up’, ‘Rainbow Bridge’ -, les compères Morgan Quaintance et Dave Chin sont habiles et passent d’un registre à l’autre avec une facilité déconcertante. D’aucuns évoquent Radiohead pour évoquer les influences du groupe. Pour ma part, je n’en trouve pas trace, ou pas de manière évidente, apparente ou grossière, n’ayant pas reconnu la voix de petit chat mourant de Thom Yorke* dans ce disque, dans la voix du chanteur.

Le plus surprenant dans ce disque est sûrement la façon dont ils font évoluer leurs morceaux, de débuts souvent classiques, pour les emmener progressivement ailleurs, vers des sphères plus psychédéliques, aux confins des machines et de l’électronique. L’album en lui-même est un savant mélange entre titres chantés et instrumentaux, alternés irrégulièrement. Les voix sont souvent traitées, presque à la manière shoegaze, les rendant souvent « distantes » des pistes instrumentales, tout ne sonnant pas du tout shoegaze : saluons le tour de force, en cette époque du retour en force  de ce dernier -ce dont on ne se plaint pas non plus, il ne faut pas exagérer. Ce sont là des sirènes à l’appel desquelles ils se sont bien gardé de résister, et ils ont bien fait. Je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même le reste de l’album, qui est à l’image des titres évoqués ici : riches, variés, surprenants, lumineux ou mystérieux, énergiques ou lysergiques, leurs morceaux ne pourront vous  laisser indifférent.

Dernier point que je reproche souvent aux premiers albums de groupes ayant déjà sorti plusieurs singles avant, à savoir de ne souvent être que des compilations de singles, avec quelques titres en renfort pour le rembourrage, combler les trous et faire passer la pilule – les exemples sont trop nombreux, et ceci n’est pas le billet d’un hater. C’est vraiment le dernier point que l’on puisse formuler à l’égard de ce disque, qui se contente de la modeste reprise du titre ‘Rise Up’ déjà sorti précédemment – et c’est plutôt une bonne idée de l’avoir mis. L’album aurait, ceci étant dit, allègrement supporté de comporter également l’excellent titre ‘All Them Witches’ aussi sorti précédemment. Mais ce n’est pas une faute capitale.

Anyway: en conclusion, je recommande chaudement ce disque et attends la suite avec impatience. Une tournée de prévue ?

Merci à Estelle chez Rosbeef ! / Eurostar Records.

(A venir : un focus sur le label Eurostar).

Plugs ‘Plugs’ 2012 Eurostar Records, 4/5.

*Je plaisante : j’adore ‘The Eraser’.

READ MORE:

Plugs

 Eurostar Records

LISTEN:

BUY:

Physical

  • Amazon (CD) / Fnac (CD) / JPC (CD)

Download

  • Amazon / Fnac / HMV – 7 Digital / iTunes /  QoBuz / Virgin Mega
shoegaze Eurostar Records  loading photo  Plugs Unplugged shoegaze Eurostar Records  hellocoton photo  Plugs Unplugged

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Musique
Tags: ,

9 commentaires à “Plugs Unplugged”

  1. eurostarrecords commented on Amagzine:

    Le nouvel album de Plugs continue de faire parler de lui! http://t.co/mnGbhQwU

  2. eurostarrecords commented on Amagzine:

    Le nouvel album de Plugs continue de faire parler de lui! http://t.co/mnGbhQwU

Laisser un commentaire