Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?

 histoires de reveillons pourris photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?

Les soirées de réveillon, souvent préparées (trop?) à l’avance ne sont pas toujours une réussite. Qui n’a jamais connu dans sa vie une soirée bien pourrie ? Celle où des amis bien intentionnés vous disent  » bah tu ne pas quand même pas rester seul(e) pour le réveillon? Allez viens ! (Tu verras) « .

Mon « non réveillon » ou plutôt soirée du 31 avec des potes sans prise de tête et sans soirée interminable à table a été chouette ( finalement je pense que c’est la meilleure formule).

Voilà vous pouvez me détester.

Pour me faire pardonner, et peut être pour vous réconforter (il y a toujours plus mal loti que soi), on a recueilli les pires histoires de réveillon.

Nous vous souhaitons un bon réveil de la dernière soirée de l’anné où-les-gens-se-sentent-obligés-de-faire-la-fête sinon (au choix) des chatons vont mourir/le malheur va vous tomber sur la tête dès l’année prochaine et ce pour sept générations/ c’est la preuve de votre associabilité et de votre égoïsme (pas de raison que vos amis soient les seuls à se faire chier en soirée chez machin…) 

Jessalyn

« Avec mon ami de l’époque on était en voiture pour nous rendre chez des amis, lorsqu’une dame nous a foncé dedans en voiture à une intersection. On s’est retrouvé à faire un constat dans un PMU pourri déguisés avec des perruques, des costumes queue de pie, j’étais maquillée à outrance pour le thème de notre soirée . Lorsque les gens du village nous ont vu entrés dans le bar , à leur regard j’ai bien senti le ridicule de la situation ! J’avais envie de m’enfouir sous terre  1f602 photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?

Loll, photographe 

« Il y a quelques années, lors de la soirée du réveillon, j’étais venu dans la salle d’attente des urgences pour  avoir des nouvelles d’un pote qui faisait des coliques néphrétiques. Le truc marrant, c’est qu’on attendait depuis deux bonnes heures et qu’on était tous en train de s’endormir, quand y’en a un qui a dit calmement : «  Haaa tiens, c’est la nouvelle année…. Bonne année les mecs ! » et on s’est tous rendormis… »

Laetitia Jeanne G 

« On était en vacance pas loin de Brocéliande dans la famille et on devait passer le réveillon chez des amis un peu plus loin en Bretagne à St Malo.
On a voulu faire un petit détour parles petites routes le 31 au matin pour découvrir le coin quand la voiture a commencait a faire un bruit bizarre. Je précise que les enfants étaient avec nous et que mon dernier était bébé.
On était dans le fin fond du trou du c.. du monde.
Grosse fumee. Arrêt. Impossible de repartir. On a voulu téléphoner. Pas de réseau . On était mon ami et moi comme deux idiots le bras en l’air avec nos téléphones.
Chouette une barre, youhou vite on ne bouge plus on téléphone à l’assurance en premier. Et là on nous demande où on est…. euhhh suspense… aucune idée.

Et ça coupe. On a passé plus de 2h à chercher du réseau avec les enfants qui hurlaient dans la voiture des « J’ai faim , non je veux pas ca, on arrive quand, pourquoi on est là, ouinnnnnn ».

Le bonheur.
Puis on a fini par réussir à rappeler l’assurance qui a envoyé un dépanneur qui a mit 2 h de plus à nous trouver (mais bravo il a réussi).
La voiture a été envoyée dans un garage d’un village dont le nom est imprononcable. La journée était presque passée, il faisait déjà nuit et on était encore loin de notre destination. L’assurance n’a pas voulu nous emmener chez nos amis mais on a eu un taxi jusqu’à La Rochelle avec un chauffeur qui se prenait pour un pilote de rallye. J’ai fini par lui vomir dans le taxi et mon bébé aussi car il ne pouvait soit disant pas s’arrêter. On est arrivé à 00h05 à La Rochelle, je m’en souviendrai toujours, et on a mangé des pâtes au beurre. Youhouuu ! C’était il y a deux ans…

Kathleen, maman à la maison 

« J’avais environ 18 ans. On avait décidé d’aller passer le réveillon à Paris. J’étais avec mon copain. Dans le TGV, il n’allait pas très bien. Il avait mal,tiens-toi bien, aux coucougnettes !!! Sur les Champs Elysées, il n’allait  toujours pas bien. Il est allé aux toilettes pour se rendre compte qu’il perdait aussi sa peau ! Ouh ouh : là ça pue ! Plus de peau sur les coucougnettes!!! On a continué de se balader. On est allée prendre un chocolat dans un café sur les Champs. On a attendu 1 heure avant d’être servis et on a payé genre 15€…. Puis nous sommes retournés à la gare. De retour chez nous, on est allé tout de suite aux urgences.

Il est resté hospitalisé 15 jours pour un truc dont les médecins ignorent toujours ce que c’était ! »

Victor, journaliste 

«  J’étais parti à Madrid fêter le nouvel an il y a deux ans. Grosse fête, petits plats dans les grands. Finalement, une heure avant que les invités n’arrivent, j’ai senti des crampes au ventre. Je n’ai pas pu avaler une miette de ce beau banquet que j’avais préparé toute la journée… Je n’ai pas trinqué non plus à la bonne année… A 00 h02, j’étais dans mon lit, terrassé par une gastro. Bonne année ! »

Florent P, sans emploi 

«  Mon pire réveillon, c’est de le passer à jouer au Scrabble ou au Triomino ou n’importe quel autre jeu de société à te faire chier et à attendre que minuit sonne pour te dire bonne année et après que tout le monde se casse parce que tu as déjà fini de manger à 22 heures. Un jour de 1er de l’an comme ça, c’est l’horreur».

Frédéric, écrivain journaliste 

« Etudiant, en 1980 ou 1981, j’étais avec des copains. Nous avions commencé tellement tôt la soirée qu’à 23 heures on ne tenait plus debout. Il a bien fallu se rendre à l’évidence, on est allés se coucher. Le vrai réveillon s’est passé le 1er janvier au soir comme si de rien n’était… ».

Michelle

« Nous devions passez un réveillon chez des amis avec une participation de 100 euros par personne.
2 h avant de partir je suis prise de vertige avec une fièvre à 40° .
Un virus  » orphelin » qui c’était abbatu cette année là sur le département entre l’état grippal et la gastro avec des symptômes « éclair »
Délires et vomissements..
J’avais l’impression d’être possédée.
Et mon conjoint de vivre en live un remake de l’exorcisme.
Il est resté avec moi pour me veiller et a prévenu nos amis que serions présents pour le lendemain selon mon état.
Le lendemain j’allais beaucoup mieux, nos amis nous ont donc invités à dîner avec eux ayant conservé notre repas au cas où…
Arrivés sur place nous avons eu l’immense surprise d’avoir pour repas d’après réveillon une verrine de saumon chacun ..  1f62c photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ??

Je ne l’ai pas mangé, même pas goûté . ça ressemblait de trop près à ce qui se trouvais fond de mes toilettes la veille …  Un réveillon pourriTe jusqu’au bout »

Caroline, wedding planner 

« C’était en 2012. Grosse crise conjugale en plein milieu du diner chez nos amis. Nous étions quatre couples. On a passé tout le reste de la soirée a s’engueuler dehors et tout le monde en a profité puisque la pièce était entièrement vitrée et donnait sur la terrasse. »

Audrey F, gourmande éclairée 

« J’ai raccompagné un ami chez lui car il avait trop bu. Quand je suis rentrée, je me suis aperçu que j’avais laissé mes clés chez moi. Mon conjoint complètement saoul et bien évidemment dans un comas bien profond ne m’a jamais entendu sonné. J’ai fini par m’endormir assise contre la porte de l’appartement jusqu’à ce qu’il daigne se réveiller… de 3h du mat jusqu’aux environs de midi .

Aubéline, journaliste en Espagne 

« Je rentrais de vacances de Noël que j’avais passé en France. Mon copain également était en France, mais dans une autre région. Nous sommes arrivés à 21 heures, dans un appartement pas chauffé depuis des jours. Pour se réchauffer, on s’est glissés sous le plaid… Et on s’est endormis. Quand on s’est réveillés, il était minuit passé et le diner était froid… »

Agnès M, thérapeute de couple

« Mon pire réveillon c était il y a bien longtemps.
Tout avait bien commencé, nous étions invités chez des amis de mon chéri de l’époque, nous avons été bien reçus, le dîner était top, les invités charmants…

Sauf qu’ au cours de la soirée, mon chéri et la soeur de notre hôte, se sont de plus en plus rapprochés, c était horrible, je voulais partir, mais je n’en avais pas le courage (il y avait une heure de route) et puis surtout, c était leur laisser le champ libre..
Du coup j’ai quitté cet homme et après un travail sur moi, plusieurs formations , je suis devenue … thérapeute de couple !!! »

Véronique J

« Pour l’an 2000, nous décidons mon mari et moi d’emmener les enfants passer le réveillon du 31 au ski dans les Pyrénées. Le 27 décembre, le vent commence à souffler de plus en plus fort. Ma fille aînée est devant moi au téléski quand une rafale de vent la soulève du sol et la fait tomber. Nous mettons fin à notre séance ski et retournons à la résidence. Loin de nous imaginer que chez nous à La Rochelle, la tempête avait fait d’énormes dégâts. C’est alors en regardant la télé que nous apprenons l’ampleur du désastre.

Nous avons réussi à joindre nos proches et ces derniers nous ont rassuré sur leur état de santé et nous disent faire de leur mieux pour réparer les dégâts et protéger également la toiture de notre maison sur laquelle une grosse branche d’arbres est tombée. Nous restons sur place pour terminer notre séjour (la traversée des Landes n’étant pas conseillée dans l’immédiat) et « fêter » ce nouvel an tant attendu puisque changement de siècle. Mais le coeur n’y était plus. Sachant que des personnes avaient tout perdu y compris la vie… »

Carol, commerçante

Paris, réveillon déguisé, météo glaciale, – 10° dehors. Moi en Joséphine, femme de Napoléon, robe empire très très décolletée et diadème très très brillant, lui en pirate culotte bouffante, véritable sabre, oeil poché …

Soirée au top. Retour à 8h du matin chez nous.

Plus de clé … On appelle un serrurier.

 » Ca va vous coûter une blinde… c’est une porte blindée ah ah ah »

«  … »

On téléphone aux pompiers pour qu »ils passent par la fenêtre laissée entreouverte. Les pompiers débarquent, mais non, pour intervenir faut qu’il y ait une personne à sauver à l’intérieur ou une casserole laissée sur le feu… enfin ce genre de chose.

Au revoir messieurs…

On appelle la police.

« Venez faire une déclaration de perte ».

Voilà donc Joséphine et Pirate des Caraïbes et leur super déguisement en route pour le commissariat du 3ème arrondissement, en plein jour après une nuit blanche… toujours -10° dehors. Les policiers se marrnte en nous voyant arriver (on aurait ri pour moins).

« On prend votre déclaration mais on peut pas intervenir « 

On a fini dans un petit hôtel de quartier, on a dormi jusqu’au lendemain en attendant le retour du propriétaire qui nous a enfin ouvert la porte. Et à peine la porte franchie, chez nous, un ami débarquait pour nous rapporter nos clés retrouvées sur les lieux de la fête.

Conclusion : T’as beau te prendre pour une vedette, avoir un décolleté de la mort, porter un sabre à la ceinture… quand ça veut pas, ça veut pas! »

Carole L

« Celui de 2011 passer aux urgences car j avais un pneumothorax je suis restée hospitalisée sept jours avec opération du poumon »

Julie M

« En 2010 ou 2011, finies aux urgences avec ma maman pour cause de fièvre et de vomissements qui n’en finissaient plus  1f60c photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ??
Il semble que le pâtissier qui avait fait la buche avait un panari au doigt…  1f637 photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?? »

Delphine

« Un réveillon auquel je n’ai pas été car grippée et ai récupéré un conjoint relativement éméché et qui vomit sur lui et dans le lit le restant de la nuit et moi à gérer sans desserrer les mâchoires ni les poings »

 140.thumbnail photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?

A propos de Amanda Bronscheer

Amanda Bronscheer a écrit 240 articles.

Fondatrice d'Amagzine et community manager freelance à La Rochelle. Véritable BVA ( Blogueuse à Valeur Ajoutée) , je pratique la photo, la vidéo, l'illustration et me suis trouvé une passion pour le référencement et le conseil. J'accompagne les marques et entreprises dans l'aventure des réseaux sociaux. Je suis également rédactrice chez Rivages Magazine. Ah! ... et non je ne fais pas le café. 😉

 loading photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?  hellocoton photo  Spécial réveillon pourri : qui a la meilleure histoire ?

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Électrons Libres, Humeurs

Laisser un commentaire