fbpx

Le bateau est en vogue !

Le bateau est en vogue !
Depuis des milliers d’années, le bateau accompagne l’Homme, que celui-ci ait eu besoin de traverser rivières, fleuves ou océans. On le connait de frêle radeau en passant par la pirogue, bateau à voile ou à vapeur au début de l’ère industrielle, à moteur… En bois, résine, plastique gonflable, le bateau [...]Lire la suite...

La fibre pour tous (oui mais quand ?)

La fibre pour tous (oui mais quand ?)
Nous sommes tous suspendus au débit de la connexion internet qui nous permet de télécharger visionner des films, converser en direct ou jouer en temps réel. Cependant qui n’a pas pesté devant une connexion un peu faiblarde quand, dans le foyer, celle-ci se partage entre téléviseur connecté, films en streaming et [...]Lire la suite...

Viens, je t’emmène à Paris !

Viens, je t’emmène à Paris !
Ah Paris ! Tu me manques tu sais ? Ça fait tellement longtemps que je ne suis venue te voir… Alors que dans moins de 48h je serai dans la capitale, je me plonge dans quelques idées de week-end. Mais ce n’est pas pour moi, je ne serai pas à flâner dans les [...]Lire la suite...

Le cigare

Le cigare
Réellement dégusté ou fumé à la va-vite par les débutants, le cigare fait figure de légende. On dit de lui qu’il se déguste comme un bon vieux whisky. Ou, pour certains, avec un bon vieux whisky ! Les origines du cigare C’est Christophe Colomb qui introduisit en Europe le tabac découvert à Cuba. [...]Lire la suite...

A La Rochelle, le théâtre s’invite à l’hotel : Alice Wonder Rooms

A La Rochelle, le théâtre s’invite à l’hotel : Alice Wonder Rooms
Laurence Andreini-Allione C’est dans la Résidence de France, un magnifique hôtel cinq étoiles au cœur de La Rochelle que je me suis rendue interviewer Laurence Andreini-Allione, metteure en scène et fondatrice du Théâtre Amazone. Les lieux sont surprenant, un vrai bijou que j’avoue découvrir pour la première fois. Je suis un peu [...]Lire la suite...

Elle a la brocante dans la peau

Elle a la brocante dans la peau
Emilie, c’est une copine niortaise. Un regard perçant, celui de la nana qui ne se la laisse pas conter, qui te met l’âme à poil en deux secondes. En ce premier après-midi de décembre, l’air piquant me fait trotter rapidement du parking de l’Hotel de Ville à sa maison où je [...]Lire la suite...