Niort déclare la guerre à la renouée du Japon

Présente en 203 points à Niort, la renouée du Japon est devenue l’ennemie de la nature. La Ville expérimente actuellement trois méthodes visant à éradiquer cette plante en la privant de la lumière dont elle a besoin pour s’épanouir.

la renouée du Japon est une plante coriace et envahissante
La renouée du Japon est dans le collimateur de la Ville de Niort

La renouée du Japon est une vivace à croissance rapide. Elle colonise particulièrement les milieux humides, les abords des routes et les terrains laissés en friche.

Son système racinaire peut atteindre six mètres de profondeur et sept mètres de largeur. Elle monopolise les nutriments contenus dans la terre et secrète une toxine. Cette dernière empêche tout autre espèce de s’installer dans son voisinage. Mais un constat s’impose : le fauchage est inefficace. « Il est quasiment impossible de la déraciner car le plus minuscule fragment resté en terre peut donner naissance à nouveau plant », observent les spécialistes.

Trois lieux sous surveillance

Cette plante se plait particulièrement en trois lieux de la Ville de Niort. Voici les méthodes qui sont employées pour tenter de la faire disparaître.

Rue Sarrazine, près du pont qui enjambe le Lambon, une zone où elle prolifère. Pour la faire disparaître, elle a été recouverte d’une bâche noire.

Toujours dans ce secteur, mais un peu plus loin dans l’espace vert qui longe la rivière, elle a été fauchée et broyée. Ce broyat a été utilisé pour recouvrir ce qui en reste à la fois pour la priver de lumière mais aussi pour tenter de l’empoisonner avec ses propres toxines qui s’attaquent au système racinaire et empêchent la repousse.

Cette méthode est également expérimentée rue Irène Joliot-Curie, près de la caserne des sapeur-pompiers. Des panneaux d’explications ont été posés à proximité.

En plusieurs points du Fief Joly, ont été plantés à 50 cm les uns des autres des sureaux, bourdaines et fusains d’Europe, afin de créer des micro-forêts dont la canopée filtre les rayons du soleil.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Niort

Laisser un commentaire