fbpx

Millenium VS Millenium

Avec Millenium (et la mort brutale de son auteur, Stieg Larson), la Suède est entré en fanfare sur la scène du polar. On savait que les nordiques étaient forts en polar (l’auteur islandais prolifique Arnaldur Indridason, que j’avais découvert à la fac de Caen, commence à être connu chez nous), mais Stieg Larson nous a tous passionnés avec son récit. Dès lors que le succès des livres n’était plus à démontrer, le passage au grand écran devenait une formalité. Ce n’est pas une mais deux adaptations que nous avons pu voir, à quelques années d’intervalle (les suédois ont dégainé les premier en 2009, la version américaine est actuellement à l’écran).

Hasard (ou pas) du calendrier de diffusion, j’ai vu les deux versions à environ 10 jours d’intervalle. L’occasion est trop belle, ouvrez les compteurs et comparons.

D’abord, le réalisateur :

Niels Arden Oplev

Réalisateur danois nous apprend Wikipédia, dont Millenium est le septième film. Les précédents n’ont pas fait date. Je dois avouer que j’ai du aller rechercher son nom pour pouvoir en parler… Donc pas vraiment de possibilité d’en dire plus…

David Fincher

 Déjà, on est en terrain connu. Fight Club, Seven, The Social Network… Le succès du réalisateur américain n’est plus à faire. Et on sent sa patte tout au long du film, son style de mise en scène. Sans le savoir, on peut sentir que c’est le même réalisateur que Fight Club par exemple.

Version Suédoise : 0 / Version US : 1

Les acteurs :

Version Suédoise

La distribution est un peu lisse, les personnages semblent tous avoir le même âge et aucun ne sort vraiment du lot… On ne retrouve pas le côté « sexy » du Blomkvist du livre…

Version US

J’ai envie de dire Daniel Craig, Stellan Skarsgard, Robin Wright… N’ajoutons rien, Voilà un Blomkvist sexy à souhait ! Et puis j’ai toujours eu un faible pour Stellan Skarsgard depuis Will Hunting (pour la famille Skarsgard en général d’ailleurs). Sans oublier l’apparition de Goran Visnjic qui me manquait depuis Urgences. Bref, le casting est sexy ET talentueux (vous avez compris, j’aime les suédois et les croates).

Version Suédoise : 0 / Version US : 2

 

Lisbeth :

Version Suédoise

Noomi Rapace campe une Lisbeth très convaincante, à la fois forte et fragile, extrêmement intelligente mais insensible. Dommage que sa psychologie ne soit pas davantage explorée, je suis persuadée que l’actrice aurait pu donner la dimension dramatique nécessaire à caractériser le personnage.

Version US

Rooney Mara n’est pas mauvaise, il ne faut pas être de mauvaise foi. Mais elle ne parvient pas, comme le fait Daniel Craig, à éclipser (voire faire totalement oublier) celle qui l’a précédée. Du coup, sa Lisbeth, même si Fincher a été plus loin dans sa psychologie, est un peu creuse et artificielle… Dommage.

Version Suédoise : 1 / Version US : 2

 

Respect du livre :

 J’ai lu les bouquins il y a environ deux ans, du coup, mes souvenirs ne sont pas si frais… Mais j’aurais tendance à penser que la version US est plus proche du livre. Si ce n’est du point de vue de l’intrigue, l’esprit du bouquin me parait mieux retranscrit dans la version de Fincher.

Version Suédoise : 1 / Version US : 3

Les moyens employés :

Bon, ai-je vraiment besoin de dire quelque chose ??

Version Suédoise : 1 / Version US : 4

Effets visuels :

Bon, cette catégorie découle de la précédente, Fincher a eu davantage de moyens et a en plus un plus grand sens esthétique (ceci restant mon avis). Mention particulière à la superbe séquence de générique.

Version Suédoise : 1 / Version US : 5

 

Je crois que le verdict est sans appel, la version américaine l’emporte par KO (mais la Lisbeth Suédoise est meilleure).

Le film est encore diffusé un peu partout, courez-y ce week-end !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Autre, Ciné / TV

8 commentaires à “Millenium VS Millenium”

  1. shane dit :

    PS: Juste pour la vision Américaine, Laquelle??… Ils ont recopié réplique comprise l’intrigue du livre en enlevant certain passage, tout le contraire d’une vision de.

    • Hélène L. Hélène L. dit :

      comme je le disais dans la réponse précédente, je vois la vision de Fincher dans les choix de mise en scène : les cadrages, le montage, tout ce qui donne, à mon avis, une atmosphère particulière au film

  2. shane dit :

    Je viens de lire le livre, j’ai vu les 2 films et honnêtement je considère être un bonne critique en film. Outre le manque d’audace dans le fait de filmer un énième remake pour les Américain, le film est très décevant sauf pour l’histoire qui il faut avouer suit bien celle du livre hormis des points très important: la personnalité du héros, de Henrik Vanger (le commanditaire de l’enquête) et l’enquête est mise de côté. Au début séduit contrairement à toi par Lisbeth, qui physiquement et par la personnalité colle parfaitement à l’idée induite par le livre.
    Plus d’action? Oui évidemment Américain oblige mais on perd aussi l’essence du livre particulièrement dans les scènes dites d’action. Enfin la VF finie à mon avis de détruire la crédibilité du film: résultat des courses la version Américaine est moins bien que la suédoise qui elle même n’est pas géniale du fait de ses omissions au scénario.
    Bref je déconseille, lisez plutôt le livre car sinon vous devrez attendre quelques années avant de pouvoir le faire sous peine d’un ennui mortel (Et oui, quand on connaît la fin!!)

    • Hélène L. Hélène L. dit :

      Alors, tout d’abord, je respecte absolument le fait qu’on puisse ne pas être d’accord avec moi (et heureusement).

      J’ai moi aussi lu les livres (ou plutôt dévoré) et vu les 2 films (comme je le dis dans l’article, à environ 1 semaine d’intervalle, d’où l’envie de comparer), et je trouve que la version américaine respecte plus l’atmosphère que Stieg Larson a créé. Encore une fois, c’est un point de vue très personnel, je ne prétends surement pas détenir une quelconque vérité… Il y a aussi le fait que je suis très sensible au côté graphique des films, aux choix de lumières, etc, et je trouve que de ce côté là, le film de Fincher est beaucoup moins lisse que la version suédoise.

      Bref, merci de partager ton avis !

  3. Melanie dit :

    Du même avis que toi. La version américaine l’emporte sur la suedoise. Sauf que je n’ai pas vu les films en dix jour puisque j’ai vu les deux versions au cinéma 🙂

    • Hélène L. Hélène L. dit :

      Je pense que ça n’empêche pas de voir la supériorité (à mon sens) de la version américaine qui, contrairement à ce qu’en dise beaucoup, n’est pas purement commerciale mais livre une belle vision du livre !

  4. Le livre m’a toujours intrigué mais je n’ai jamais eu l’occasion de le lire! Et je n’ai pas vu les films non plus…
    Mais tu m’as donné envie de voir tout ça tiens! 😉

    • Hélène L. Hélène L. dit :

      Et bien si je t’ai donné envie d’aller au ciné, mission réussie (et si un jour tu as l’occasion de lire les livres, ils sont vraiment très bons)

Laisser un commentaire