Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

 regard sur la villle 600 px photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Retards, pertes de valise, intempéries, vols annulés…
En réalité si l’on considère le nombre de vols en avions dans le monde, ce genre de mésaventures ne doit pas représenter un grand pourcentage. Pourtant quand cela nous arrive, c’est le ciel entier qui semble nous tomber sur la tête !
Forcément le commun des mortels ne prend pas l’avion tous les quatre matins, et quand l’occasion se présente c’est souvent un moment très attendu et avec des contraintes de congés de vacances.
Par exemple, saviez-vous que pour un séjour touristique aux Etats-Unis vous pouviez soit avoir besoin d’un visa soit d’un ESTA ? Que même pour un simple transit en aéroport américain il y a des formalités ?

ESTA ? Kézako ?

 femme drapeau USA 600 px photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

USA = liberté ? A condition de montrer patte blanche dès qu’on pose le pied sur le tarmac

C’est un document qui autorise un court séjour touristique sur le sol américain, maximum 90 jours et bien entendu avec un passeport valide (au moins 6 mois en plus après la date supposée de fin de séjour).

De plus il concerne uniquement les citoyens une liste de pays qui bénéficient du Programme d’Exemption de Visa (voir la liste des pays sur cette page officielle :  https://fr.usembassy.gov/fr/visas-fr/visas-de-sejour-temporaire/programme-dexemption-dentretien/)

Nominatif, il faut le faire pour chaque personne du voyage, même un bébé.

Il reste valable 2 ans, si vous voulez refaire un séjour et sert même de coupe file dès le second voyage !

Pour votre demande esta usa il faudra vous y prendre au minimum 72h avant le départ en ligne sur le site officiel. Cela coûte actuellement 14 dollars, payable avec une carte bancaire.

De nombreux sites proposent de faire la demande pour vous tout en facturant plus cher. Il faut savoir que ces sites ne sont pas reconnus par les Etats-Unis, et donc certains ne sont pas du tout fiables.

Pour ne pas être considérés comme frauduleux et justifier la facture, ces sites proposent des services supplémentaires comme par exemple un guide de voyage. Mais ce ne sont que des intermédiaires qui au final demandent les mêmes renseignement que le site officiel. Evidemment il existe un formulaire en ligne en français que vous pouvez retrouver sur le site du service public.

La petite histoire

Voilà une petite mésaventure racontée par Alexandra M. qui montre bien l’importance de se renseigner en amont sur les conditions de séjours professionnels ou touristiques aux Etats-unis comme partout ailleurs.

« Je devais travailler à Boston en tant que nanny. Mon patron de l’époque m’avait dit que le visa touriste suffirait. Après de bonnes vacances je repars aux USA avec mon petit ami de l’époque qui habitait en Angleterre et avait tout quitté (son travail, son groupe de musique…) pour me rejoindre aux USA.
Arrivés à Boston en avril 2002 donc pas très longtemps après le drame du 11 septembre, mon copain passe la douane mais pour ma part on m’a refusée sur le territoire…

Interrogatoire (Hum ! Sympa…).

Je n’avais pas de carte de séjour et le visa touriste ne suffisait pas. Cela s’est soldé par un aller retour en moins de 24h en France, et mon chéri resté aux USA.
Conclusion : se documenter un peu plus pour des longs séjours en dehors de l’Europe.

Pour la suite le copain en question qui devait loger au départ chez mon patron a été envoyé dans un YMCA et m’a rejoint 15 jours après à Paris … Nous sommes partis sur notre ville de rencontre Londres où je suis restée 4 ans  1f61c photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités ! !

Sans regrets. Je me suis vraiment éclatée au niveau professionnel, culturel… »

Juste parce que ça donne envie

Des photos en attendant de programmer un jour un voyage aux Etats-Unis 🙂

Boston où Alexandra devait travailler

 rue de Boston photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

 boston ancien moderne photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Mélange des genres

New York City

 statue liberte usa 1 photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Evidemment on ne peut pas s’empêcher de penser à elle !

 times square New york city photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Quelque part dans Times Square

 hotel bar moxy New York photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Le Moxy Hotel

Le Moxy Hotel a pris quartiers dans un building historique de 1907 transformé en hotel avec 612 chambres de 14 à 32 m² chacune.

Ça laisse songeur…

 chambre hotel moxy new york photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

 Vue toit hotel moxy new york times square photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

… Avec une vue imprenable depuis le toit

Des formalités… et pas que pour les Etats-Unis

L’histoire d’Alex me fait sourire car c’est une situation similaire que j’ai vécu quand j’avais un passeport néerlandais tout en vivant depuis toujours en France. Les agences de voyage où l’on avait réservé les séjours ne se préoccupaient pas d’informer sur les documents nécessaires pour voyager à l’étranger alors que je précisais toujours la particularité de mon passeport.

Toujours pressé mon ami de l’époque avait la fâcheuse habitude de passer devant aux contrôles d’immigration. Et presque à chaque fois j’étais retenue, avec des questions sur mon passeport.

En correspondance au Sri Lanka , j’ai peiné avec les questions en anglais d’un agent à l’immigration à l’accent particulier .

« Comment vous vous appelez ? » ; « Votre mère ? » ; « Elle habite où ? » ; « Vous habitez où ? » ; « mais vous êtes née où ? » ; « Votre travail c’est journaliste radio ? ».

Pour ce dernier point que j’écrive manip radio / xray technician / technicien radio c’était toujours la galère. J’ai fini par écrire « paramedics ». Aujourd’hui en tant que freelance je me contente d’indiquer «blogueuse » sur les fiches de police et maintenant ça va beaucoup mieux !

Une autre fois en Turquie, tard le soir, je me suis retrouvée à nouveau du mauvais coté de la frontière, comprenant finalement qu’il me fallait un visa pour le séjour… Heureusement il y avait sur place le guichet adéquat, qui allait juste fermer. « Vous êtes mannequin » ?

Je me suis contentée de faire un grand sourire, mon 1m84 sous le nuage blond qui surplombe ma tête et… ouf ! c’est passé.

En plus de me renseigner par moi-même sur les formalités de voyage à l’étranger, j’ai aussi pris l’habitude de ne pas prendre pour argent comptant ce que disent les agences de voyage !

Fans du nouveau monde et des grands espaces, si vous êtes plutôt branchés pour un voyage au Canada c’est une Autorisation de Voyage Electronique qu’il vous faudra ou AVE.

 aigle chauve tete blanche photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Soyez vigilants !

 loading photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !  hellocoton photo  Mésaventure de voyage : ne pas se faire piéger par les formalités !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Ailleurs, Amazing

Laisser un commentaire