Mes Francofolies en temps fort

Les Francofolies est toujours un moment que j’attends avec impatience. J’aime tout dans ce festival, et, une fois de plus, je suis restée bouche bée devant certains artistes.

Mon retour sur les Francos en temps forts.

Lettre ouverte à Queen Christine

Heloïse Letissier alias Christine and the Queens

Heloïse Letissier / Christine and the Queens. Photo ©Charlotte Bocquet

Si je devais résumer le passage  de Christine and The Queens l aux Francofolies, je choisirais le terme : Performance.

Si je devais  donner un nom à cette performance, je l’appellerais : Liberté.

Enfin, si je devais verbaliser son show, je préfèrerais le verbe pronominal : S’autoriser.

Parce que oui, comme beaucoup, j’ai été surprise par la performance de Christine & The Queens. Je m’attendais à un beau spectacle, bien évidemment, mais je ne m’attendais pas à tant.

Au-delà du génie qu’ Héloïse Letissier porte en elle. À mon sens, elle porte un bien plus précieux à mes yeux. La liberté. J’ai ressenti beaucoup d’émotion à observer cette toute jeune femme aussi libre sur scène. Libre de s’autoriser d’être, de vivre et d’exister comme elle le désire.

Pendant e-le show , je me suis dit qu’elle faisait partie des artistes qui peuvent se targuer de changer la vision de la vie de son public.

Elle m’a rappelé que Je Suis, que j’Existe et que le regard de l’autre n’est qu’un détail .

Je me suis rappelé que je devais me faire confiance et foncer.

Christine prône haut et fort l’imperfection. C’est si rare d’entendre un artiste exposé médiatiquement clamer le relief, parce que le lisse (déjà n’existe pas) nous ennuie.

Disons que Christine est mon petit brin de poésie à l’heure d’une société où tout est trop rapide pour moi, où tout se ressemble un peu trop, où tout est un peu trop lisse.

Christine, mutine, salue en chacun et chacune d’entre nous la Beyoncé cassée.

Pour ça, merci Christine. Merci de m’aider à renouer avec la Broken Queenie que je suis. Merci de me rappeler que j’ai le droit de m’autoriser à Être. Merci de m’avoir faire comprendre que j’avais le droit de mal danser, de retirer mes talons au bout de 10 minutes, de ne pas tenir l’alcool, d’aimer plus que tout le saucisson, le vin rouge et la bière, d’arrêter de courir au bout de cinq minutes de courses, d’être toujours en retard, de rougir, de ne pas contrôler mon corps…

The Do

Olivia Merilahti en concert à La Rochelle

Olivia Merilahti /The Do Photo ©Amanda Bronscheer

Je suis quelqu’un de fidèle en musique. Et s’il y a bien un groupe auquel je suis fidèle, c’est bien The Do.

D’ailleurs le groupe accompagnait ma première fois aux Francos, en 2008, alors qu’ils étaient la surprise des Francos.

Olivia Merilahti chanteuse du groupe The Do, sur l'avant scene des Francofolies au milieu du public

Olivia Merilahti / The Do. Photo ©Amanda Bronscheer

Que dire ? En trois albums, le groupe a nettement évolué. Chaque album est une expérience, toujours très intègre, bien monté. Je suis tombée amoureuse du dernier album Shook, Shake, Shaken et notamment du clip Hangover… Si j’étais toute excitée à l’idée de retrouver Dan Levy et Olivia Merilahti et c’est avec grande surprise que j’ai découvert bien plus qu’un duo mais un groupe. La formation a également évolué, ils SONT désormais …. .

Le show est bien monté, avec un très beau décor en 3D, une jolie énergie et toujours une aussi jolie complicité entre le binôme.

L’inattendue Véronique Sanson

Veronique Sanson aux Francofolies de La Rochelle

Véronique Sanson. Photo ©Amanda Bronscheer

C’est par curiosité que je décide d’aller rendre visite au public présent pour Véronique Sanson. J’entends les premières notes de Vancouver alors je me balance doucement. Puis s’ensuit les autres titres et je tombe sous le charme de Véronique. Elle est là, réellement. Elle heureuse d’être là, elle s’éclate avec ses musiciens qui la suivent depuis le début. Les titres Drôle de vie…. le public chante à tue-tête et se laissse conquérir par la joie communicative de la chanteuse. Le concert se termine, rappel, une chanson, deux chansons, trois chansons… Véronique n’a pas envie de céder la place. Résultat des courses, je suis heureuse d’avoir découvert le chanteuse sur scène.

Veronique Sanson scene Jean-Louis Foulquier Francofolies 2015

Photo ©Amanda Bronscheer

Le merveilleux Etienne Daho

Etienne Daho sur scene

Etienne Daho sur la scène Jean-Louis Foulquier. Photo ©Amanda Bronscheer

C’est avec beaucoup d’impatience que nous attendions notre très cher Etienne Daho.

Etienne Daho c’est les traces de mon enfance. Etienne Daho c’est mon roi de la chanson française. Evidemment, j’étais là et j’attendais de pied ferme.

Etienne Daho en concert aux Francofolies de La Rochelle

Etienne Daho. Photo ©Amanda Bronscheer

M. Daho ne manque pas à son devoir. Toujours très élégant, le chanteur foule la grande scène. Il maitrise tout, nous adresse quelques mots, ne défroisse pas sa chemise. (Heureusement ! ) Ses plus grands succès sont au rendez-vous : I miss you, Epaule tattoo, Le plus beau jour du reste de ta vie, Week-end à Rome

Etienne agit comme fédérateur et toutes les générations chantent à l’unissons les paroles du grand Daho.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Amazing, La Rochelle, Musique
Tags:

Laisser un commentaire