A la Rochelle, le couvre-feu s’applique aussi à l’éclairage public

Extinction des feux dans les rues de La Rochelle à 22 heures dès le 31janvier 2021. Photo ©Émeline Égéa Missundaztood

La décision est tombée en ce début de semaine. A La Rochelle, l’extinction de l’éclairage public est avancée à 22 heures au lieu d’1 heure du matin pendant toute la durée du couvre-feu. A quelques exceptions près.

Compte-tenu de l’instauration du couvre-feu à 18 heures, la municipalité de La Rochelle a décidé d’avancer l’extinction de l’éclairage public à 22 heures. Actuellement, l’éclairage public est éteint de 1 heure à 5 heures du matin. Cette mesure entrera en vigueur la nuit du dimanche 31 janvier au lundi 1er février . Elle sera effective jusqu’à la fin du couvre-feu.

« Avant cette expérimentation la consommation était de 5 208 363 KWh et elle est aujourd’hui de 3 815 862 KWh,soit une économie de 1 392 501 KWh. ». Photo ©Amanda BRONSCHEER

Pour la municipalité, « cette décision est apparue évidente au regard de la réduction considérable de la circulation des personnes après 18h », dit-elle.  » L’horaire de 22 heures a été choisi pour les personnes qui rentrent un peu plus tard du travail. »

Des exceptions…

Pour rappel, le lundi 15 avril 2019, La Rochelle avait déjà adopté le principe d’une expérimentation d’extinction de son éclairage public une partie de la nuit entre 1 heure et 5 heures du matin.
Les mêmes secteurs seront concernés par l’extinction à 22 heures, c’est à dire l’ensemble de la ville hormis le cœur de ville et les axes structurants utilisés par les lignes de bus qui restent allumés.

Une nouvelle technologie nommée LoRaWAN est en cours de mise en place par la Ville. Elle permet l’envoi d’une commande groupée sur le serveur et la reprogrammation en moins de 24h de l’ensemble des postes de commandes pour procéder à l’extinction. Son déploiement a commencé au début de l’année 2021. « Elle n’était pas encore pleinement en fonction au début du couvre-feu », précise la mairie.

Une économie d’électricité

Le 31 janvier pour le passage de l’extinction entre 22 heures et 5 heures du matin, 70% du système fonctionnera. Il faudra attendre normalement la fin du mois de février pour une programmation complète.
L’expérimentation mise en place en 2019 est issue du Schéma Directeur d’Aménagement Lumière (SDAL), élaboré en 2015.
La maîtrise de l’éclairage public est une source importante de réduction des consommations énergétiques. « Avant cette expérimentation la consommation était de 5 208 363 KWh et elle est aujourd’hui de 3 815 862 KWh, soit une économie de 1 392 501 KWh. Ce qui représente 27% de la consommation totale. » indique la Ville.

A lire aussi : 3 bonnes raisons d’utiliser les énergies vertes chez soi

Bon pour la faune et la flore

Selon la Ville, « la réduction de la pollution lumineuse assure une meilleure qualité de sommeil des riverains et concourt à préserver la biodiversité en respectant le rythme naturel jour – nuit indispensable à la faune et la flore (papillons de nuit, chauve-souris, chouettes, hiboux…). Les résultats montrent que les chauve-souris telles que les Pipisterelles, les Murins qui utilisent l’obscurité comme stratégie de survie pour se déplacer et se reproduire, fuient la lumière et sont donc plus actifs sur les sites avec extinction de la lumière. »

Ces espèces sont présentes sur La Rochelle dans le parc Charruyer, le parc Franck Delmas et dans le marais de Tasdon, par exemple.

La fin du couvre-feu verra le retour des anciennes dispositions de l’expérimentation d’extinction de la Ville entre 1 heure et 5 heures du matin.

(D’après communiqué de presse)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, La Rochelle

Laisser un commentaire