Elle l’adore, nouveau film de Jeanne Herry

Le 9 au soir avait lieu l’avant première du film Elle l’adore.

C’est bien avant sa sortie que j’ai donc pu voir ce film qui a été si bien reçu pour pouvoir vous donner mes impressions.

C’est un film de Jeanne Herry, ayant pour rôle principal Laurent Laffitte, encore un acteur sous la protection de la Comédie-Française, qui se fera très remarquer depuis les films Les Petits Mouchoirs. Ce dernier est accompagné de Sandrine Kiberlain, elle aussi très présente depuis son retour derrière les écrans.

 Elle l adore  affiche film photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry

Synopis

Le synopsis se veut simple et direct. Vincent Lacroix, chanteur de variété française reconnu et à son apogée, se retrouve avec un corps à enterrer. Déboussolé, terrifié, c’est entre les mains d’une de ses plus grandes fans, Muriel, qu’il va remettre ce corps encombrant pour l’aider à s’en débarrasser.

Le film ne serait pas intéressant, si bien entendu, il n’y avait pas ensuite une suite de péripéties qui attendaient ces deux personnages.

La crititique de Elle l’adore

C’est  sans surprise qu’on laisse l’élément déclencheur se mettre en place. La présentation des personnages se fait de manière assez simple, on pourra dire brusquement. On rentre dans leur intimité, sans préliminaires, et on assiste aux événements sans réellement pouvoir prendre part, au vu de ces personnages qui nous semblent étrangers.

Il n’y a au départ que l’attente de voir ce qui va bien se passer avec ce corps, notre leitmotiv.

Mais petit à petit, le talent de Laurent Lafitte dans le rôle de Vincent Lacroix immergera. Dans la joie, l’interrogation et la terreur, on se laisse porter par ce réalisme que dégage son jeu d’acteur. On se retrouve mal à l’aise, inquiet, tout comme lui quand il se retrouve à mentir.

 elle l adore photo2 photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry

Le rôle de Muriel, interprété par Sandrine Kiberlain, plus curieux, est lui aussi très bien joué. Au fil du temps, il sera difficile de rester neutre face à ces deux personnages.

Passé l’épisode du meurtre, tout ce à quoi on s’attendait avant d’entrer dans la salle s’estompe.

 Sandrine Kiberlain   Elle L adore photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry

A ma grande surprise, c’est le développement des personnages plus que celui des péripéties qui va se révéler intéressant. En particulier celui de Valérie. C’est un curieux personnage, au départ vide, qui va ouvrir son roman au fil des heures. À la fin on se retrouvera avec un personnage complet, plein de défauts et de surprises que l’on verra évoluer.

Il se révélera attachant drôle et cruellement humain. Non en reste, les personnages secondaires enrichiront ce film. Ce qui est plaisant à voir, c’est qu’il y a peu de rôles superficiels, ils ont tous une histoire, une étape à surpasser, une épreuve, un point fort, des défauts et c’est bien ça qui rythmera le film. Non pas les événements, mais les actes de chaque personnage.

De ce côté, ce que l’on pourra trouver bizarre, c’est l’histoire du chanteur qui, comparé à ses compères est plus creux. Mis à l’épreuve mais avec peu de perspective, il n’y a que l’événement final qui aura un réel impact sur l’état psychique de son personnage.

Inattendu, au début on pense facilement à une critique du fan dévoué envers une idole, qui le déshumanise.

 Laurent Laffite   Film Elle Ladore photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry

Grâce au personnage de Muriel on pourra même avoir des soupçons de réponses. Car, comme dit précédemment, c’est un réel travail psychologique qui se cache derrière l’histoire de cet accident. Mais plus que la question de la relation fan-idole, il y a celui des coïncidences, du hasard, des accidents causés par les actes et vies de chaque personnage qui influent sur celles des autres. En fait, tout le film est mouvementé par ça. Les accidents de chaque personnage qui s’entrechoquent. Comme si derrière le mot destin, se cachait tout simplement, les actions non prévisibles des autres.

Savouré à la limite comme un thriller à la sauce coréenne, où tout est basculé par des concours de circonstances, des actes manqués, et action des autres. C’est un réel plaisir de tout simplement être surprise par la profondeur et le développement des personnages.

Malgré un niveau pas très poussé, sophistiqué à certains moments, mais pas époustouflant, on ne sera pas subjugué par les images. Heureusement, le scénario est là pour renforcer tout ça.

Sur les écrans à partir du 24 septem

 loading photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry  hellocoton photo  Elle ladore, nouveau film de Jeanne Herry

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Ciné / TV

Un commentaire à “Elle l’adore, nouveau film de Jeanne Herry”

  1. sandrine dit :

    très bel article qui donne vraiment envie de découvrir ce film!!merci

Laisser un commentaire à sandrine