fbpx

Elle a la brocante dans la peau

Emilie, c’est une copine niortaise. Un regard perçant, celui de la nana qui ne se la laisse pas conter, qui te met l’âme à poil en deux secondes.

En ce premier après-midi de décembre, l’air piquant me fait trotter rapidement du parking de l’Hotel de Ville à sa maison où je me réfugie avec plaisir. Un bisou, un bon thé et des babillages de nanas ça réchauffe tout de suite !

Un thé et le  le calendrier des brocantes et vide greniers (calendrier-des-brocantes.com)

J’admire la décoration, je n’étais pas venue depuis l’emménagement.

Vases en cristal

Les toiles et photographies modernes côtoient sur les murs des sérigraphies ou d’autres tableaux chinés. Le meuble tourne disque a trouvé depuis le premier jour sa place, auprès d’une malle de 33 tours également chinés.

D’autres objets attendent de trouver la leur et pour cela Emilie n’est pas inquiète :

« le plaisir de chiner prend vraiment du sens et les choses s’imbriquent d’elles-même à un moment ou un autre »

Emilie a ses bons spots à Niort. Des adresses connues comme la brocante du marché chaque premier dimanche du mois, les enchères et antiquaires ou une adresse plus confidentielle rue Brisson qui ne paie pas de mine mais qui regorge de trésors d’un autre temps. Il lui arrive aussi de partir à Bordeaux pour faire de belles trouvailles en brocante ou vide greniers.

La chine, c’est le plaisir de raconter une histoire pour chaque objet. Comment on l’a trouvé, quelle place il a pris, quelles transformations lui ont donné son cachet unique.

détournement banquette 2CV

Détournement banquette 2CV

D’ailleurs pour sa future table, c’est la structure en métal qui a retenu son attention. La confection du nouveau plateau a été confiée à un ébéniste – artiste sculpteur du coin.

La structure en métal pour la nouvelle table

J’aime bien sa façon de voir les choses : « tu ne peux pas faire une maison 100% brocante façon papi mamie ».  Ni  » 100% standardisé à outrance, ça me déprime »

Et le mot de la fin parlera aussi aux modeuses : « C’est comme les fringues, il faut mixer les pièces, les tarifs, le moderne et l’ancien ».

Petite concession au mobilier « suédois » une étagère Ikea découpée pour en faire une bibliothèque sur mesure

Un meuble qui trouvera bientôt sa place

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire