fbpx

« Chaud Avent »…. Chocolat !

Chocolat-Juliette Binoche & Johnny Depp
AMAGZINE est comme un collier de chocolat qui vous entraîne au fil des jours vers les fêtes.

Aux premiers jours, il est éclat de fèves.
Les chroniqueurs vont faire craquer et croquer sous leurs plumes les mots qui vont vous faire voyager. De leurs syllabes encore pâteuses, ils vont vous offrir leurs récoltes. Les mains chargées de graines dorées et les doigts déjà couleur d’ombre, ils laisseront glisser sur vos pensées pressées la mousse laiteuse des journées d’avent. AMAGZINE veille à ouvrir vos volets !

Chocolat blanc comme la peau des enfants et les rêves de vieux, vides de souvenirs enfouis, enfuis. De ce mélange couleur de matin quand la brume se lève en nuage et que décembre pointe son nez frileux pour se poser en petit-déjeuner, c’est le début de votre calendrier. AMAGZINE vous amène, au lit, son plateau !

Chocolat au lait quand les voiles du ciel chargent leurs cargaisons de friandises. Dans les tresses écrémées du cargo de la mi-journée, les fantômes d’enfance jouent à se faire plaisir, entre la peur d’un colin maillard et les menaces d’un pirate bien-aimé. Dans la bouteille en verre, des bulles viennent clapoter contre les flancs de votre journée : c’est le milieu de votre calendrier. AMAGZINE vous offre le trajet, même aux clandestins du destin !

Le chocolat aux noisettes vient squatter votre après-midi. Le boucan des préparatifs s’installe dans votre palais. Car il est là le mot magique : palais, celui des rois du monde, des princes et des princesses auxquels on a tous joué. Et cet endroit royal est là, au creux de notre bouche, lorsque les lèvres pulpeuses ont accepté le jeu, ont laissé pénétrer l’intrus qui va donner à nos becs affamés les douceurs du passé. La noisette, c’est notre butin d’écureuil. Là encore, à l’orée d’une forêt que les contes ont transfiguré, on est des bébés transis que le chocolat vient visiter. Dans ses bras nourriciers, la ligne du menton brisée de ces éclats de fruits secs, on a le sourire reconnaissant et les dents qui commencent à brunir sous les assauts de la pâte bruissante, comme une mélopée en canopée. C’est la soirée de votre calendrier. AMAGZINE fait chanter ses histoires au gré de son écran rougeoyant, léger comme un feu de cheminée !

chocolat et sucre d orge

Et puis il y le chocolat noir. La fin du blanc et du doré, le volet de la nuit s’est fermé. AMAGZINE pourrait vous quitter, s ‘éclipser sur la pointe de ses billets….mais il n’en est rien. Là, dans la fantastique lave crémeuse qui glisse en traîneau vers Noël, les chroniqueurs ont fermé leur pupitres et ouvert leurs yeux. Nos prunelles chaudes et vigilantes vous guident vers la fin de vôtre calendrier d’Avent. C’est rouge et brun, c’est un mélange foisonnant. Et toutes nos lignes d’écriture se font caresses de musique, vous chuchotent à l’oreille leur chant des partisans. Du part d’en rire, d’en rêver, d’en réfléchir. Et quand le dernier jour sera arrivé, avec nos trèfles du bonheur, nos piques d’articles parfois critiques et nos carrés de chocolat, votre jeu de cartes de l’Avent abattra sa carte maîtresse : le COEUR. Pour vous dire toute l’attention qu’on vous porte et l’affection qui nous lie.
Le noir, couleur d’espoir, ça n’est possible qu’avec le chocolat. La fève de cacao porte chance car elle ne sait dire que : « je t’aime » ! AMAGZINE, c’est fort en chocolat !

femme chocolat

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Amazing

Laisser un commentaire