C’est grave, Docteur ?

Paperclip People ‘The Secret Tapes of Dr Eich’ 2012 Planet-E

J’ai toujours rêvé de chroniquer ce disque. Sa ressortie récente m’en donne l’opportunité. Sept ans après la ressortie de ‘Science Fiction’ entièrement remixé sous le nom de ‘The Album Formerly Know As…’, tel un Prince de la musique électronique, Carl Craig choisit ici le parti pris presque exactement inverse, en ne touchant quasiment qu’à la pochette et en faisant faire un remaster de l’album  sans toucher aux morceaux eux-mêmes. Et poursuit ainsi la ré-exploitation du merveilleux catalogue Planet-E, en profitant à la fois des opportunités offertes par le physique et le digital.

Plus qu’une compilation de titres sortis avant, et même s’il y en a, cet album est la preuve éclatante qu’on peut faire de bons albums, d’un seul tenant, en musique électronique.

Oscillant constamment entre dancefloor et ambiances planantes, le disque enchaîne et alterne subtilement titres club, ‘Throw’, ‘The Climax’, ‘Steam’ entre autres et morceaux atmosphériques, ‘Welcome Center’, ‘Floor’, ‘Paperclip Man’, où même les rythmes les plus lourds et sourds ne laissent que peu de place à la dans(c)e.

On hésite, on cherche, les samples notamment : Loleatta Holloway par-ci, Yello par là, Deee-Lite par ici – à moins que ces derniers n’aient eux-mêmes repris le même sample sur un autre disque obscur… C’est tout le talent de Carl Craig de brouiller les pistes et de dresser un portrait passionnant, flirtant ouvertement avec un son européen assez froid qui a tant inspiré Détroit, et une house américaine chaude et vaporeuse.

Je ne sais plus ce que disaient les chroniques de ce disque à l’époque, mais ce qui est certain c’est que non seulement il n’a pas pris une seule ride mais qu’il continue résolument d’être moderne. Et ce n’est pas le moindre de ses mérites ! Peu de disques de cette époque peuvent se targuer d’avoir traversé le temps aussi élégamment. Carl Craig n’a cure des modes et ça se sent à l’écoute de ce disque, qualifié à l’époque par le NME de « son de la house à qui on montre son incroyable durée de vie » (‘Paperclip People is the sound of house music being shown the time of its life’). Carl Craig crée, facilement une musique intemporelle qui traverse les époques, et reste avant-gardiste plus de seize ans après sa prime sortie. Pari osé, pari réussi.

Carl Craig presents Paperclip People ‘The Secret Tapes of Dr Eich.’ 2012 Planet E, 4.5/5.

BUY

Physical

Bleep  / Boomkat / Clone / Decks (CD / vinyle) / Hardwax / HMV / Juno (CD / vinyle) / Nuloop / Phonica / Rush Hour (CD / vinyle )

Download

Beatport / iTunes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Musique
Tags: ,

Laisser un commentaire