Ca sent le sapin – épisode 4

monstre-sur-neige ©M BobillierEpisode 4 

La fille de décembre fit claquer le boîtier de son téléphone comme un coup de fouet sur le ventre mou de la peur qui se glissait dans ses sombres pensées. Un bruit plus fort, à l’arrière, la fit à nouveau sursauter. Ca n’était qu’une branche qui avait cogné contre la vitre. De l’extérieur probablement….à moins que ….non, ça devait venir du dehors. Dans ce sens là, c’était logique et rationnel. Le reste n’était même pas envisageable.

Elle restait à contempler la liste de ces contacts et le nom de ses amis sans oser encore toucher aux touches. Qu’est-ce qui la gênait ? Une prémonition ? Il n’allait quand même par sortir des zombies de derrière les haies du bas-côté où elle s’était arrêtée.

Ah…encore ce bruit de branches, léger mais il fallait qu’elle voie. Ca la rassurerait. Elle referma son boîtier, elle aurait bien le temps de s’y remettre. De toute façon, elle avait déjà plus de 30 minutes de retard et ils avaient insisté sur sa ponctualité dans le coup de fil qu’elle leur avait passé avant de partir. Elle se mit à rire d’un petit air nerveux.

« L’important était de rester en vie »….se prit-elle à penser. Tiens pourquoi cette phrase là s’était installé dans sa tête maintenant, prenant ses aises dans son cerveau déboussolé  ?

D’un geste brusque, elle déverrouilla ses portes et mit les pieds dehors. Une rafale de vent la happa et lui claqua le visage comme une gifle monumentale à laquelle elle ne s’attendait pas du tout. Fichtre, ça ne prenait pas une tournure très sympa ce truc là !

Elle fit difficilement le tour de la voiture mais ça lui fit du bien de voir qu’elle ne s’était pas embourbé. Ca lui était déjà arrivé une fois et sans l’aide d’un passant aimable, elle aurait été bien en peine de repartir. Là, tout allait bien apparemment, le sol était sec. Mais, son regard fut attiré par une chose bizarre, comme si, dans son coffre, quelque chose avait bougé. Comme si son sapin s’était encore redressé un peu pour prendre une envergure d’homme et occuper l’espace qui lui était dû en cette qualité. Ca devait être l’effet son imagination, évidemment !

Elle fut tentée d’appuyer sur le loquet, de libérer ce qui lui parut pendant quelques secondes être le monstre tapi dans l’ombre arrière de son véhicule…mais elle n’osa pas. Qui sait ce qui pouvait arriver ? Mieux vaut ne pas savoir parfois.

…à suivre 

2013 ©Alithé – Tous droits réservés

Précédents épisodes

Crédit photo : © M.Bobillier : Monstre sur neige

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire