HMC Traiteur, une success story à la Française

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8587 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Isabelle et Mathieu Dekein sont installés à Niort, rue Frida Kahlo

En quelques années, HMC Traiteur à Niort a acquis des lettres de noblesse à faire pâlir de jalousie ses concurrents. L’entreprise qui réalise plusieurs millions de chiffre d’affaires et emploie aujourd’hui quatorze salariés, se développe aussi sur La Rochelle. Le traiteur séduit tant par son savoir-faire que son savoir être.

Pour une fois, il y avait un peu de stress dans la bouffée de la clope qu’elle a allumée avec son café du matin.

A quelques heures de l’ouverture des 34e Francofolies de La Rochelle, Isabelle Dekein, la petite quarantaine, toujours souriante qui sait ce qu’elle veut dans la vie, refait la liste de tout ce qu’il y a réaliser pour la session à venir : matériel, personnels, repas, approvisionnement.

Une montagne de petites choses qui exige un millimétrage parfait.

Ce qui va suivre dans les loges VIP d’un des plus grands festivals de musique de l’hexagone ne supporte ni la médiocrité ni l’approximation. Et pour cause, tous les soirs, HMC Traiteur, la société qu’elle dirige depuis cinq ans, devra servir quelque 750 repas haut de gamme uniquement composés de produits du terroir à la fois Rochelais et Deux-Sévriens : six pièces cocktail, des salades, un assortiment de charcuterie avec des huîtres, des mini sandwichs, deux plats chauds et du fromage.

Dans son for intérieur, Isabelle Dekein est finalement assez confiante. Elle peut se reposer sur l’expérience de l’année passée qui s’était soldée par un 20/20 et une reconduction du contrat presque de facto.

« Pour cette nouvelle édition », dit-elle, « je veux que nous soyons aussi bon que l’année dernière ! » .

Messieurs dames les salariés, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Plus discret, mais tout autant motivé que la chef d’orchestre : Mathieu Dekein. C’est l’époux, le compagnon. Lui, il organise le laboratoire et les cuisines de la rue Frida Kahlo de Niort avec un professionnalisme digne des grands chefs étoilés.

Lui aussi sait ce qu’il veut : « Des plats faits maison, avec des produits locaux ». Depuis toujours, HMC Traiteur bannit le congelé. Et quand la société qui a acquis ses lettres de noblesse à Niort et autour de Niort, doit ouvrir un sachet de « sous-vide », c’est vraiment par nécessité.

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8592 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8595 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Plus de 500 m2 de locaux flambants neufs rue Frida Kahlo à Niort

Ce jour où ils ont croisé le chemin d’HMC Traiteur

L’histoire de ce traiteur qui réalise 70 % de son chiffre d’affaires en Deux-Sèvres et le restant à La Rochelle et autour de La Rochelle, est exemplaire à plus d’un titre.

Le couple qui avance sans se soucier de la concurrence, a depuis toujours misé sur l’humain et ses rencontres d’un jour qui donnent du pétillant à la vie, mais aussi aux papilles gustatives.

Tous ceux qui se lèvent dès potron minet pour préparer chaque jour des centaines de repas « haut de gamme » pourraient avoir une anecdote à raconter sur ce fameux jour où ils ont rencontré soit Mathieu, soit Isabelle.

Cela commence par Guy, 57 ans, « notre ami. Il est bougon d’apparence, mais il a un cœur gros comme ça », résume Isabelle Dekein qui le voit arriver dans un des camions de livraison de la société.

« On se connaît depuis onze ans. On avait souvent travaillé ensemble avant qu’il ne soit obligé de quitter le milieu pour régler des problèmes familiaux. Et il y a trois ans », se souvient Isabelle, « on s’est recroisés dans la rue. J’étais dans une camionnette de livraison. Je l’ai klaxonné. Il a couru vers moi. Je l’ai toujours apprécié, aimé le voir servir. C’est un grand professionnel. Je lui avais alors dit : viens me voir à Bessines » où il y avait à l’époque les premières cuisines HMC : 45 m2. « Et il est venu dès le lendemain à 9 heures, puis le surlendemain. »

Depuis ? Guy, qui ne va pas aimer du tout ce qui va suivre – est devenu un pilier de l’entreprise. Un coach pour les jeunes. Un mentor pour les plus vieux. C’est presque naturellement qu’en 2016, pour ses 55 ans, Isabelle et Mathieu lui ont proposé de devenir associé. Il a aujourd’hui 5% des parts d’HMC.

Plus jeune, mais déjà expérimenté : Julien. C’est le pâtissier de la bande. Lui aussi se souvient comme si c’était hier de sa rencontre avec celle qui allait devenir sa patronne. « C’était en septembre 2017 », raconte ce trentenaire à la main sure. « J’étais invité au mariage de mon meilleur ami. Et pour lui, j’avais souhaité lui offrir une belle pièce montée. Le buffet était proposé par HMC. J’ai commencé à discuter avec Isabelle. Le courant est passé. A l’époque, elle cherchait à recruter un pâtissier. Moi, je connaissais le service traiteur. C’est une activité qui me va bien. J’ai dit oui. »

Et depuis, avec Thierry, Fabien, le second de Mathieu, Benoît, Antony ou encore Léo, Célia, Winona, Lulu, Sarah, et Stéphanie, le bras droit d’Isabelle, (pardon à ceux et celles qu’on a pu oublier) tout va bien. Dans le labo ou dans la partie administrative, l’ambiance est au beau fixe. Et quand il s’agit d’avoir des volontaires pour les VIP des Francofolies, personne, non personne ne regarde le bout de ses chaussures pour ne pas avoir à dire non. Tout le monde veut être de la partie.

Des acharnés du travail bien fait

A Niort, comme à la Rochelle, HMC Traiteur s’impose donc dans ce secteur ultra concurrentiel. « Et cela se fait tout seul », remarque avec cette modestie qui les caractérise, le couple Dekein.

Isabelle et Mathieu ne le diront peut être pas expressément, mais ils savourent chaque victoire, chaque contrat remporté au détriment ici d’un établissement étoilé, là, d’un traiteur déjà bien implanté. Ils savourent sans prendre la grosse tête car ils savent plus que tout autre que le repas terminé, il faut débarrasser, faire la plonge et remettre cent fois sur le métier l’ouvrage. Cet adage bien connu des anciennes générations, est appliqué à la lettre par ce traiteur donc le succès ne cesse toutefois de se confirmer. Ce fut encore une fois démontré la veille de l’ouverture des Francofolies de la Rochelle version 2018. Le week-end précédent, le traiteur a livré deux banquets de mariages et 220 repas.

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8551 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Au labo, coté pâtisserie

Mieux, mardi 10 juillet, c’est un gigantesque banquet pour plus de 1000 convives qui a été livré dès 8 heures du matin à Saint-Maixent-l’Ecole dans les Deux-Sèvres, et encore un autre, jeudi, en pleines Francofolies, toujours dans la citée militaire, pour 380 convives.

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8548 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

L’équipe en plein rush d’une livraison de plus de 1000 couverts

Pas trop dur tout cela ? I’interroge-t-on. « Non » répondent de concert Isabelle et Mathieu Dekein qui avancent tranquillement dans la vie comme ils sont à la maison : respectueux, à l’écoute. « Notre plus grand plaisir, lâchent-ils, c’est d’entendre nos clients dire « Oh mon Dieu que c’est bon ! » quand ils avalent cette vérine, ou cette miniardise concoctées un peu plus tôt dans la journée.

Objectif : le Grand pavois et le Stade Rochelais

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8598 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

A quelques heures de l’ouverture de la grande scène Jean-Louis Foulquier, l’équipe HMC est prête à régaler le public des plateformes VIP

Rassasié le couple ? A l’évidence non.

Après s’être parfaitement implanté sur le Niortais en moins de trois ans, décroché les VIP des Francofolies et ses 750 repas quotidiens en 2017 et 2018, HMC traiteur espère bien renouveler le contrat cadre avec les organisateurs. Et devenir un traiteur à La Rochelle incontournable.

Comme atout, il peut mettre en avant l’Encan de La Rochelle qui a dit oui au traiteur niortais, ou encore au siège du Crédit Agricole de Lagord qui fait appel plusieurs fois par an à ses services.

Niort food bonnes adresses  HMC Niort Photo Amanda Bronscheer  2018 8585 photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Isabelle et Mathieu Dekein, les créateurs de HMC – Home Made Création

« Notre objectif, c’est aujourd’hui de décrocher le Grand Pavois », révèle Isabelle Dekein qui frappe également à la porte du Stade Deflandre et du Top 14.

Isabelle et Mathieu ne désespèrent pas y parvenir. Ils s’y emploient. Et entendent bien transformer l’essai.

Niort food bonnes adresses  loading photo  HMC Traiteur, une success story à la Française Niort food bonnes adresses  hellocoton photo  HMC Traiteur, une success story à la Française

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu
Tags: , ,

Laisser un commentaire