Aphex Twin : vous reprendrez bien un peu de ‘SYRO’ ?

Aphex-Twin-SYRO_1

Si vous suivez un peu l’actualité musicale, il n’a pas pu vous échapper qu’un nouvel album d’Aphex Twin, ‘SYRO’, est sorti dernièrement – le 22 septembre pour être précis. Présenté comme son premier album en treize ans depuis ‘Drukqz’, il était néanmoins précédé d’une sortie pour le moins singulière, à savoir une numérisation du mythique et introuvable unique album de Caustic Window, parti pour la modique somme de $46 000 (exemplaire acheté par le créateur de Minecraft). Il était également précédé d’un énorme buzz, savamment entretenu depuis août, entre l’apparition d’un ballon dirigeable dans le ciel de Londres marqué du logo d’Aphex et du chiffre 2014, un tweet cryptique posté depuis le deep web par Aphex Twin et menant vers un mini-site, et l’apparition à New York et Los Angeles de son logo graffé sur les murs et trottoirs de la ville. Rapidement, tout s’est mis en place, et certainement comme prévu. Beaucoup trop précis pour être le fruit du hasard ou un coup de bluff. Un plan comm’ et marketing parfaitement conçu, huilé et orchestré de main de maître. Ce qui est rapidement confirmé par ce qui apparaît comme la pochette définitive de l’album, mentionnant tous les coûts induits par l’album, rapportés au nombre d’exemplaires fabriqués du disque.

Magistral. Bravo, chapeau Warp !

SYRO DIGIPAK

Pour ce qui est de l’album, tout et son contraire a été dit : du chef d’œuvre absolu à la bouse informe qui ne vendrait pas un exemplaire sous un autre nom que celui d’Aphex. La vérité est bien sûr plus complexe que cela et se situe entre les deux. Pas transcendant de prime abord, l’album se révèle agréablement après plusieurs écoutes. On recommandera de l’écouter au casque pour bien s’en imprégner. Se dégagent principalement les tracks ‘Minipops 67‘, ‘CIRCLONT14 ‘, ou encore les excellents ‘PAPAT4‘ et ‘180db_‘ – oui, tous les noms des morceaux sont comme ça, et j’ai simplifié. Pour le reste, du Aphex Twin « classique », glitch cassé et hachuré, des morceaux saccadés, quelques morceaux downtempo, le tout de bonne facture mais sans excès de créativité.

Un bon disque, mais qui semble parfois tourner à vide ou répéter une formule déjà éprouvée sur d’autres opus précédents du musicien.

APHEX TWIN

La chose la plus gênante pour ce disque est surtout qu’il sonne parfois comme un sampler de ce que fait Warp, un coup Autechre période ‘Incunabula’ (c’est flagrant sur le morceau ‘XMAS_EVET10’), un coup Boards Of Canada sur l’album ‘Music Has The Right To Children’. Il s’avère que la plupart des morceaux étaient déjà prêts et faisaient partie des morceaux qu’Aphex Twin jouait régulièrement en live – Metz au musée Beaubourg 2, Philippines, etc. Le défaut majeur de ce disque est le même que beaucoup « d’albums » constitués sur une longue période de temps : une collection de titres composés progressivement, sur un temps très long, et non dans le temps limité et imparti de sessions de studios. Là où l’auteur gagne en temps pour composer, il le perd en urgence pour travailler le concept, le fil conducteur d’un disque. Bâtard malgré toutes ses évidentes qualités, ce disque le reste, après un ultime track, certes joli. Un très beau morceau composé au piano, mais sans vraiment de rapport avec les précédents. Jolie conclusion, quoiqu’un peu éloignée du tracklisting global. Et même le talent et l’évocation des tracks comme ‘Kesson Dalef‘ ne suffit pas à donner complètement une cohérence à la présence de ce morceau sur l’album. Ce disque rappelle trop ‘Drukqz’, IMHO.

Aphex-Twin-SYRO_4

Décliné en plusieurs versions physiques et numériques au contenu identique, plus un titre bonus pour le Japon, ce disque bénéficie également d’une sublime édition limitée qui confine là, pour le coup, à l’œuvre d’art.

Limitée à 200 copies, ce tirage n’a jamais été disponible à la vente générale mais uniquement via un tirage au sort. Les heureux « gagnants » se sont ainsi vu décerner le droit de dépenser £250 (€310), frais de port non inclus, pour acquérir l’objet. BINGO ! le disque part déjà à plus de $ 1 200 sur les marketplace du monde entier aujourd’hui, ce qui est évidemment très triste pour les vrais fans et les collectionneurs, qui ne pourront pas posséder ce bel objet, qu’ils désiraient tant par fidélité à l’artiste que pour sa valeur musicale et esthétique.

Aphex Twin 'SYRO' Vinyl Limited Edition 2014 Warp

Aphex Twin ‘SYRO’ Vinyl Limited Edition 2014 Warp

Aphex-Twin-SYRO_Limited-Edition_4

Aphex Twin ‘SYRO’ Vinyl Limited Edition 2014 Warp

Aphex-Twin-SYRO_Limited-Edition_1

Aphex Twin ‘SYRO’ Vinyl Limited Edition 2014 Warp

En conclusion, un album agréable mais pas transcendant. Dont l’achat se justifie amplement par sa qualité, bien entendu, mais qui déçoit un peu par sa facilité et son goût de déjà vu, déjà entendu. 3/5.

Ecouter ‘SYRO’

Acheter ‘SYRO’

Physique

Digital

Aphex-Twin_SYRO_7Crédit photos : Warp / Bleep, ainsi que différents sites web.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !
Catégories : Actu, Musique

Un commentaire à “Aphex Twin : vous reprendrez bien un peu de ‘SYRO’ ?”

  1. […] est de taille, surtout après ses 13 années d’absence et son retour inattendu l’an dernier, avec ‘SYRO’. Les fans sont ravis et s’en sont donné à cœur-joie, que ce soit sur les sites autorisés […]

Laisser un commentaire