fbpx

A Night with Team Ghost at La Maroquinerie

Team Ghost @ La Maroquinerie - setlist

Team Ghost @ La Maroquinerie, 28/03/2013, setlist du concert.

Confirmation de tout le bien que l’on pense des Team Ghost : le concert donné pour le lancement de leur premier album ‘Rituals’, sorti le 18 mars dernier, rend parfaitement compte de tout leur parcours, des débuts plutôt shoegaze de ‘We All Shine’ à ce disque, franchement orienté et teinté de guitares. Ce que la scène retranscrit parfaitement, comme on a pu le voir à plus petite échelle au Silencio en décembre dernier.

Tout à leur honneur aussi, faire jouer une première partie, Her Magic Wand. Il est souvent délicat de « passer » avant une plus grosse « pointure » que soi, mais c’est, en général, un bon chemin vers une reconnaissance plus vaste a posteriori.

21h20, le concert commence, bien à l’heure et ‘All We Left Behind’ retentit et égrène calmement ses notes, tel un poison qu’on pourrait croire lent, avant de décoller dans une furia, un déluge électrique bienfaiteur et salvateur. Arrive ensuite, en guise de fin d’introduction, ‘Fireworks’, clôturé d’un clin d’œil charmant : « Merci, bonsoir ; nous, c’est Woodkid. » – leurs albums respectifs sont sortis le même jour. Vient ensuite ‘Somebody’s Watching’ – ça doit être la série « gros mots » : écoutez les paroles de ces deux dernières chansons :), à la tonalité plus calme déjà.

Team Ghost en concert

Le concert prend très vite forme, et feu. La salle est électrique, comme électrisée. De vide à l’entracte, elle est passée à ‘full’, pour ne pas dire bondée. Seul bémol : l’obsession de la capture, du son, de l’image, par le public, les smartphones brandis en l’air, merci pour les spectateurs de derrière. On imagine ce que cela donnerait si tout le monde sortait sa tablette pour filmer et retranscrire l’évènement : une armée de tablettes. Soit : un gigantesque panneau solaire. Ça prête à sourire, bien sûr, mais… bon… les briquets ont disparu. On s’en fout, finalement. Tout change. Comme la musique des Team Ghost, vaporeuse à ses débuts, enfiévrée aujourd’hui. C’est peut-être là la source de leur vitalité : ne jamais faire deux fois la même chose : creuser un sillon, l’épuiser, et une fois « épuisé », passer à autre chose.

Le concert alterne moments de calme – ‘Broken Devices’, ‘Team Ghost’ -, et morceaux dynamités. Commence alors le lead single, ‘Dead Film Star’, et là, c’est l’explosion.

Si le player ne s’affiche pas cliquez ICI

On ne peut m’empêcher de repenser au clip, bien sûr, ainsi qu’à leurs débuts, en 2009, quand on a commencé à les suivre, suite logique à M83. Qu’il est loin, ce son aujourd’hui. Et on a envie de dire : tant mieux. Mutatis mutandis. Le concert arrive à son terme. La setlist n’est absolument pas figée et on est bien content de voir que l’on n’a pas à faire à une formule, tout toujours dans le même ordre, jusqu’aux « Bonsoir. » de planifiés. Et c’est vraiment tant mieux. Un rappel : ‘Montreuil’ et ‘A Glorious Time’. En tout et pour tout : seulement deux chansons de leurs précédents disques – voir setlist ; on appréciera la fonte (police de caractères), hommage délicat et drôle au métal et à ses groupes aux logos mythiques comme Anthrax, Judas Priest, Slayer, Metallica et comparses.

Le concert est fini. Il fait une chaleur d’enfer à La Maroquinerie. Un grand moment. Merci.

Pour des photos du concert, voir ici celles prises par John Brunner*.

READ MORE

Official site / Facebook / Twitter / MySpace

LISTEN / SOUND + VISION

Deezer

BUY **

Amazon (CD / LP) / Cultura (CD / LP) / Fnac (CD / LP) / Gibert Joseph (CD / LP) / JPC (CD / LP) / Juno Records (CD / LP) / Picadilly Records / Rough Trade

DOWNLOAD

7 Digital / Amazon / Beatport / iTunes / QoBuz / VirginMega

* Photo reproduite avec l’aimable autorisation de John Brunner.

** Le vinyle, d’un blanc lumineux est accompagné d’une copie CD de l’album. C’est quand même plus sympa qu’un coupon mp3 pour télécharger le disque, non ? 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires :



Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire